logo estrem dounill [ blog | articles | forum | photos | videos | a propos | petites annonces ]

Fabriquer ses rollers de descente

 Publié par le 2 février 2012 à 0 h 08 min  Commenter
 

La descente est probablement la discipline du roller où le “do it yourself” s’applique le plus car il y a trop peu de pratiquants pour que les fabricants s’y intéressent vraiment.
Les possibilités pour se lancer dans la descente sont généralement réduites à deux options : soit vous trouvez les très recherchés Rossignol Descender et vous y mettez le prix ; soit vous vous faites votre propre montage de descente à partir d’une coque de roller qui n’a pas été prévue pour ça à la base. C’est la deuxième possibilité que vous propose de découvrir Huggy dans cet article.

montage_macro_descente.jpg

1/ Matériel nécessaire

Les coques :

Il existe une multitude de coques de roller pouvant faire l’affaire. Certaines vont nécessiter un simple changement de platine pour faire un montage de descente ; d’autres comme celles utilisées par Huggy vont nécessiter un peu plus de travail, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle car peu de montages possèdent autant de qualités.

Le choix d’Huggy s’est porté sur une coque fitness Rollerblade des années 2000 car c’est à ses yeux un des meilleurs compromis : cette coque est facile à trouver, pas chère, légère, rigide latéralement, bien flexible d’avant en arrière et pour couronner le tout, elle utilise des boucles solides et très bien pensées.
Cette coque n’est bien sur plus fabriquée, mais comme c’était un roller fitness de l’époque, il a été largement diffusé et on le trouve encore facilement en occasion (leboncoin, ebay, …). Le modèle de la coque utilisée dans cet article se nomme Rollerblade “Macro” ; mais les annonces comportent rarement le modèle et il faut la reconnaitre visuellement. Ces rollers ont existé sous de multiples dénominations (Macro, Spiritblade, …) et de multiples couleurs (gris, noir, gris-bleu, bleu-foncé, bleu-clair). Tous ces modèles sont à peu près identiques ; seuls les chaussons et le système de freinage changent. Le prix de vente moyen constaté pour ces rollers est de 25€ seulement !

Les cales :

L’opération décrite dans la suite de l’article va consister à renforcer le dessous de la coque par ajout de cales en aluminium / plastique et à remplacer la platine 4 roues d’origine par une platine 5 roues de votre choix.
Les cales avants seront réalisées dans une plaque en aluminium qui doit pouvoir contenir deux rectangles de 6x8cm de côté. L’épaisseur de l’aluminium doit être de 2 à 3mm et si vous avez le choix, utilisez de l’aluminium avec une bonne résistance mécanique de la série 2000 ou 7000 (Dural, AU4G, Fortal, …). Evitez les aluminium prévus pour être pliés de la série 5000 (AG3, …). L’aluminium peut normalement s’acheter en grande surface de bricolage et sinon se trouve chez des vendeurs plus spécialisés (comme le très cher Weber métaux à Paris).
Les cales arrières seront réalisées dans une planche à découper de cuisine ! L’utilisation de ce type de plaque permet de réhausser l’arrière du roller et donc de faciliter le déclenchement des slides. L’épaisseur de la planche doit idéalement être comprise entre 6 et 8mm. La planche ne doit pas se déformer quand on essaye de la plier à la main, sinon c’est qu’elle est de mauvaise qualité ! Les meilleures planches à découper qu’Huggy a pu trouver lors de toutes ses recherches proviennent chez Lidl quand il y a les opérations “cuisine” (Marque Ernesto Rotho Kunststoff, modèle IAN 66567, code barre 7610859121530) et de chez Auchan, mais elles semblent maintenant arrêtées (code barre 3292520216161).
Bien sûr vous pouvez aussi acheter le plastique chez un revendeur de plastique (Abaqueplast par exemple), mais les prix ne sont pas les mêmes … Un plastique bien approprié pour les cales est le POM (polyoxyméthylène), aussi appelé Delrin.

22_planches_a_decouper.jpg

La visserie :

Il vous faudra des vis et des écrous pour fixer la platine. Soit vous réutilisez la visserie américaine 1/4″ d’origine Rollerblade (il faut récupérer les écrous en démontant la platine), soit vous utilisez des vis M6 à embase extra large (magasin de roller ou internet) et des écrous emboutis tels que ceux de la photo ci-dessous (écrous Salomon, introuvables aujourd’hui …). Evitez les vis poeliers (tête plate avec une croix) de grande surface de bricolage qui offrent une résistance mécanique médiocre.


Il faudra également prévoir des vis et des écrous pour fixer les cales à la coque. Huggy utilise 2 vis M4x12 à tête fraisée pour l’avant et 4 vis M3x20 à têtre fraisée pour l’arrière. Pour les écrous, il vous faudra trouver des écrous extra plats (carrés par exemple) ou utiliser des écrous griffe (grande surface de bricolage). Huggy reviendra sur ces points dans la suite de l’article.


A noter que Huggy utilise des vis en INOX qui présentent l’énorme avantage de ne pas rouiller avec le temps.

L’outillage :

Pour faire cette opération, il est nécessaire d’utiliser quelques outils que n’importe quel bricoleur du dimanche devrait déjà avoir dans sa garde-robe !

  • Un tournevis Torx taille T27 pour démonter les platines d’origine (un T25 utilisé pour les axes Powerslide peut aussi convenir si ce n’est pas trop serré).
  • Une perceuse
  • Des forets à métal (au moins du 3, du 4 et du 9)
  • Une scie sauteuse pour découper les cales (une scie à main peut éventuellement convenir)
  • Une ponceuse à bande avec une bande grain 80 ; trouvable pour environ 20€ en grande surface (une scie à main + une grosse lime pourraient éventuellement faire l’affaire)
  • Un étau pour tenir les rollers
  • Deux serre-joints pour maintenir les plaques

2/ Préparation des coques

Démontage de la platine :

La platine d’origne est maintenue par 2 vis Torx taille T27. Il faut retirer le chausson du roller pour avoir accès à ces vis. Ensuite, il faut utiliser le tournevis ou l’embout approprié pour dévisser la platine. A noter que les clefs de roller Powerslide sont en T25 et peuvent évalement faire l’affaire si les vis ne sont pas trop serrées :

Poncage des coques :

La deuxième opération consiste à poncer l’excroissance qui se situe au niveau de l’arrière de la coque. On va utiliser pour cela la ponceuse à bande (Huggy recommande vivement de maintenir la coque dans un étau pour cette opération). Il faut faire particulièrement attention à rester le plus horizontal possible en ponçant (soulever la ponceuse régulièrement pour voir où vous en êtes). Il faut arrêter de poncer dès que l’excroissance a totalement disparu.

3/ Découpe des cales

Huggy vous a préparé des patrons à l’échelle 1:1 pour découper les cales ! La seule chose que vous avez à faire, c’est à imprimer le fichier PDF qui se trouve ici. ATTENTION : lors de l’impression veillez à décocher la case “Mise à l’echelle automatique”.

Une fois imprimé, découper la forme des cales et tracer le contour sur la plaque d’aluminium et sur la planche à découper. Pointer également les trous à l’aide d’une vis pointue par exemple. Fixer solidement la plaque sur une table et suivre le contour à l’aide d’une scie sauteuse.

L’étape suivante consiste à percer les trous. Tous les trous ne sont pas forcément nécessaires sur les patrons fournis, mais il faut au minimum percer les trous diamètre 3 & 4mm et un ou plusieurs trous diamètre 9mm (les différents trous sur la cale avant correspondent aux entraxes de fixation 150mm, 165mm et 195mm). Enfin, le trou ovale sur la cale avant permet de faire passer la deuxième roue qui dépasse au dessus de la platine sur les Boen basses (XR340) ; il n’est donc pas nécessaire de faire cette découpe sauf si vous disposez de cette platine spécifique !
Une fois percés, Huggy fraise les trous des vis M3 & M4 afin que la tête de vis ne dépasse pas de la cale une fois le montage terminé. C’est utile pour pouvoir régler la platine latéralement sans être gêné par les têtes des vis. Bien sûr si vous centrez la platine, vous pouvez vous passer de ces fraisages et utiliser des vis à tête plate / voire mettre les écrous à l’extérieur de la coque.

Et voilà le résultat. Afin de donner un aspect “bien fini” à l’aluminium (aluminium brossé), poncer le coté et le dessus des cales avec la ponceuse à bande en utilisant un grain très fin (>240). Vous pouvez également peindre les cales en aluminium comme sur la photo ci dessous :


(Huggy doit avouer qu’il a un peu triché ici car ces cales ne sont pas faites à la main …)

4/ Mise en place des cales

Centrage avant-arrière de la platine :

Cette étape est très importante. En descente on centre les platines plutôt vers l’arrière (donc la roue arrière qui dépasse légèrement plus de la coque que la roue avant). Exit les Salomon 5x84mm avec 2 roues qui dépassent devant ; ici on fait un montage pour qu’il soit stable en toutes circonstances, pas pour pousser avec la pointe du pied !
Les cales ont été conçues pour des coques en 24cm (38) ; elles vont s’adapter sans soucis sur les autres pointures, mais il faut faire un centrage visuel des cales en les posants sur la coque et en posant la platine par dessus. Une fois la position idéale trouvée pour les cales, faire un marquage et retirer la platine

Percage des trous de fixation des cales :

Une fois la position idéale trouvée pour les cales (cf ci-dessus), percer un des trous (3mm pour l’arrière et 4mm pour l’avant) et enfoncer la vis tout de suite après (permet de garder un bon alignement entre les différents perçages).

 

Mise en place des vis et des écrous :

Comme évoqué précédemment, plusieurs solutions sont possibles pour les vis :

  • La meilleure c’est d’utiliser des vis à tête fraisée qui vont arriver à fleur des cales. L’avantage c’est que la platine peut être réglée latéralement sans buter sur les vis. L’inconvénient c’est que c’est pénible à faire car il faut que les vis soient juste à la bonne longeur pour ne pas vous rentrer dans le pied ! Qui plus est, au moins pour l’avant, il faut utiliser des écrous extra-plats (carrés), sinon vous allez les sentir en roulant (l’arrière du pied est lui beaucoup moins sensible). Une alternative à ces écrous extra plats, c’est d’utiliser des écrous griffe qui se trouvent facilement en grande surface de bricolage.
  • La moins bonne c’est de rentrer les vis (toujours à tête fraisée) par l’intérieur de la coque et de mettre les écrous à l’extérieur. L’avantage c’est que vous pouvez prendre des vis plus longues avec des écrous normaux et que le montage est fait en 5 minutes. L’inconvévient c’est que la platine ne pourra pas être réglée latéralement (pas forcément très gênant avec des coques). Attention également si la platine a des embases extra-larges, le montage ne sera même pas possible avec cette solution.

Cale arrière fixée :

 

Cale avant fixée :

 

5/ Montage de la platine

Maintenant que les cales sont fixées, on va monter le foret de 9mm sur la perceuse et on va re-percer la coque aux endroits nécessaires pour fixer la platine :

 

Il ne reste plus qu’à fixer la platine en utilisant la visserie d’origine Rollerblade, OU des vis à embase extra large en M6 (magasins de rollers) + écrous style Salomon. Dans le premier cas, il faut mettre les vis par l’intérieur des coques en réutilisant les larges rondelles fournies avec les rollers (Il est généralement nécessaire de recouper la vis avant pour ne pas qu’elle touche la 2ème roue). Dans le second cas, on mettra les vis par l’extérieur et les écrous Salomon à l’intérieur (c’est la méthode employée sur les photos ci dessous).
A noter que la coque est plus surélevée que la normale à l’arrière (à cause de la cale en plastique), elle va donc se déformer légèrement en vissant platine. Ca ne pose pas de problème particulier car le plastique de la coque est largement assez souple pour subir cette légère déformation ; mais si vous vouliez faire ca dans les règles de l’art, il faudrait faire des cales inclinées de quelques degrés.

  

Voila le montage fini avec une platine Boen basse XR340 5x84mm :

macro_boen_by_eric.jpg

L’ensemble des images est disponible en haute résolution dans la galerie photo !


Article, images et photos placés sous licence CC BY-NC-SA 2.0

Merci à ‘tomette pour la relecture de l’article !

  4 réponses sur “Fabriquer ses rollers de descente”

  1. Cet article est superbe et détaillée.
    En outre beaucoup de travail sur l’article comparatif des platines de roller 5 roues pour la descente, Huggy merci beaucoup pour le partage de toute votre expérience, est un grand service à la communauté de la descente :-)!

  2. Merci pour l’article qui donne envie d’essayer.
    On trouve encore des kits de fixation Salomon chez skateshop.de
    http://tinyurl.com/7t6xd5u

  3. svp, et pour la platines y’a t’il un site ou un magasin ou je pue acheté ??

  4. svp, et pour la platine 5 roues 90mm y’a t’il un site ou un magasin ou je pue acheté ??
    merci

 Laisser un commentaire

(required)

(required)


× six = 54

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>